Alain LARCAN

 

 Image fondation Charles de Gaulle

Image fondation Charles de Gaulle

Médecin, Universitaire. Né le 25 février 1931 à Nancy (Meurthe-et-Moselle). décédé le 10 mai 2012.

Fils de Jean Larcan, Officier, et de Mme, née Colette Fruhinsholz. Son bisaïeul, Adolphe Pinard (1844-1934) était un, obstétricien, et un homme politique; son aïeul Albert Fruhinsholz (1876-1963) était aussi obstétricien. 
Il fit ses études au lycée Henri-Poincaré et à la Faculté de médecine de Nancy. Il était Docteur en médecine et en philosophie.
Il fut successivement Externe (1950), Interne (1952), Chef de clinique (1957), Assistant (1958), Professeur agrégé (1958), Médecin des hôpitaux de Nancy (1963), Professeur sans chaire (1965), Professeur titulaire (1969), Professeur émérite (1999) de la chaire de pathologie générale et réanimation, Ancien chef du service d’urgence et de réanimation (1970) au Centre hospitalier universitaire de Nancy, Conseiller national de la protection civile (1962), Professeur à l’école de Nainville-les-Roches (1967), Directeur et Fondateur du service SOS de Nancy (1962), Directeur du Samu-région Lorraine (1975), Rédacteur en chef honoraire des Annales médicales de Nancy et de l’Est, Médecin-chef des services (C.R.), Membre correspondant (1978), titulaire (1986), Président (1994) de l’Académie nationale de médecine, Membre de la Société de biologie et de la Société médicale des hôpitaux de Paris, Président d'honneur de la Société française de médecine de catastrophe, Président de l’Académie de Stanislas (1978-96), Président de la Conférence nationale des académies des sciences, des lettres et des arts (1996-98), Vice-président de la Société d’archéologie puis de la Société d'histoire de la Lorraine, Président (1999) puis Président d'honneur du conseil scientifique de la fondation Charles de Gaulle; Auditeur à l’Institut des hautes études de défense nationale (IHEDN) (1968-1969); Conseiller régional de Lorraine (1998-2004).

Ces oeuvres sont très nombreuses dont :

  • le Rhumatisme articulaire aigü de l’adulte (1957),
  •  le Cœur des hémopathies (1957),
  • le Syndrome de Guillain et Barré (1957),
  • l’Electrocardiogramme dysmétabolique (1959),
  • Agression et Réanimation en médecine interne (1961),
  • l’Acidocétose diabétique (1963), Hémorhéologie et microcirculation (1970),
  • Problèmes de réanimation : dix séries parues, la Charge électrique des éléments figurés du sang (1974),
  • Les Intoxications par les dérivés de l’ergot de seigle (1977),
  • Médecine d’urgence (1982, 1985, 1987, 1991, 1997),
  • Médecine de catastrophe (1987, 1994),
  • Consomption coagulopathies (1987);
  • Travaux historiques et dans le domaine de l’histoire de l’art,
  • Les Ecrits militaires de Charles de Gaulle (en coll., 1985),
  • Itinéraires intellectuels et spirituels de Charles de Gaulle (1993),
  • l'Acte de naissance de la médecine moderne (en coll., 1995),
  • De Gaulle et la médecine (en coll., 1996), Richard Coudenhove-Kalergi.
  • Charles de Gaulle une certaine idée de l'Europe (en coll., 1999),
  • De Gaulle : inventaire, la culture, l'esprit, la foi (2003, rééd., 2010),
  • De Gaulle : le Soldat écrivain (2005),
  • le Service de santé aux armées pendant la première guerre mondiale (en coll., 2008),
  • Histoire des hôpitaux de Nancy (en coll., 2009),
  • les Bastions de l'Est (en coll., 2010), le Secourisme en France, panorama (en coll., 2011).

Décoration : Grand-croix de la Légion d’honneur, Officier de l’ordre national du Mérite, Commandeur des Palmes académiques.

Biographie Who's who de France